Skip to content Skip to footer

Une récente étude des « Décodeurs du Monde » révèle que 50 % des députés, dans les 5 dernières années, ont essayé de modifier (maladroitement) leur propre page Wikipédia. 

Presque toutes les semaines, un nouvel article portant sur les hommes politiques et Wikipédia sort dans la presse. Voici quelques conseils pour ne pas voir épingler à coup sûr votre amateurisme dans l’un de ces papiers.

1. Contribuer depuis l’adresse IP de l’Assemblée nationale

Les adresses IP des grandes institutions politiques sont connues, un bot twitter à même été programmé pour repérer ces modifications. Votre contribution pourrait rapidement faire parler d’elle.

Créez à minima votre compte avant d’entamer vos transformations.

2. Affirmer des choses qui ne figurent pas dans les sources

Bien sûr que vous le savez mieux puisqu’il s’agit de vous-même ! Mais Wikipédia repose sur les sources et vous serez vu dans le meilleur des cas comme un importun ou dans le pire comme « Le député épinglé par la communauté essayant de caviarder sa page Wikipédia » par le canard enchaîné.

Retenez que toute information doit être analysée ou mise en perspective par un journaliste pour aller sur Wikipédia. Il faudra donc faire dire les choses dans la presse avant de les poster sur Wikipédia.

3. Modifier directement son article

Si vous êtes déterminé à rétablir votre image sur l’encyclopédie, éditer d’emblée votre page n’est pas une très bonne idée.

Avant de modifier la page qui vous tient à cœur, commencez par des petites contributions sur des sujets sur lesquels vous n’êtes pas impliqués. Cela vous permettra d’apprendre quelques bases sur le fonctionnement de l’encyclopédie et d’éviter d’être assimilé à un CAOU ou « Compte A Objet Unique » pour les non-initiés, et donc disqualifié.

4. Entrer en guerre d’édition

Êtes-vous diffamé ? En général, les contributeurs n’inventent rien, mais ils peuvent malicieusement accentuer ou faire apparaître une information au moment opportun. Dans ce cas, ne supprimez pas directement les ajouts, car un autre pourra les rétablir en un clic, et ainsi de suite. Une guerre d’édition ne se terminera jamais à votre profit et bloquera toutes vos prochaines actions.

Identifiez la source. Contactez le journaliste. Demandez une correction ou un droit de réponse. Il vous sera beaucoup plus facile d’arriver sur la page Wikipédia avec des arguments solides.

5. Impliquer trop de monde

Vous vous sentez traité injustement par des contributeurs engagés de l’encyclopédie et vous voulez monter une équipe regroupant le maximum de monde pour peser ? Cela risque rapidement de se voir ou de se savoir, par effet Streisand ou par le bouche-à-oreille du petit monde politique.

Sur Wikipédia, il vaut mieux travailler sur le temps long et dans la qualité plutôt que dans la quantité.

6. Trop en faire

Certaines équipes parlementaires ont été reprises pour avoir détaillé le contenu des questions écrites, amendements et propositions de loi. D’autres assistants, pour avoir énuméré les bouleaux étudiants, les groupes, etc. Confondre Wikipédia avec LinkedIn, vous vaudra à coup sûr d’être identifié.

Si vous tenez à rendre cela public, n’hésitez pas à créer un site dédié. Comme le dit le dicton, le mieux est souvent l’ennemi du bien.

Conclusion

Pour une stratégie de relations publiques efficace, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel et à nous contacter dans le formulaire ci-dessous.

Socials
Newsletter
Inscrivez-vous et recevez gratuitement le module 1 de la méthode Reputatio :

« Wikipédia expliqué aux communicants »